Poéme d'Alfred de Musset !

Publié le par jaouen h.07

La nuit de mai  .
Lorsque le pélican ,lassé d'un long voyage,
Dans les brouillards du soir retourne a ses roseaux
Ses petits affamés courent sur le rivage
En le voyant au loin s'abattre sur les eaux .
Déja ,croyant saisir et partager leur proie ,
Ils courent a leur père avec des cris de joie ,
En secouant leurs becs sur leurs goitres hideux .
Lui ,gagnant à pas lents une roche élevée
De son aile pendante abritant sa couvée ,
Pécheur mélancolique ,il regarde les cieux .
Le sang coule a longs flots de sa poitrine ouverte ;
En vain il a des mers fouillé la profondeur ;
L'océan était vide et la plage déserte ;
Pour toute nourriture il apporte son coeur ,
Sombre et silencieux ,étendu sur la pierre  ,
Partageant à ses fils ses entrailles de père ,
Dans son amour sublime il berce sa douleur  ,
Et ,regardant couler sa sanglante mamelle ,
Sur son festin de mort il s'affaisse et chancelle ,
Ivre de volupté , de tendresse  et d'horreur


 galerie-membre-oiseau-pelican--pat7558-2.jpg

Publié dans poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
K
<br /> <br /> ton mari mange un kg de pommes par jour!! mazette,  * bon jeudi *<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
T
<br /> <br /> Qu'il est dur ce poème , dur et beau , je ne le connaissait pas<br /> <br /> <br /> bonne nuit Hélène<br /> <br /> <br /> amitiès<br /> <br /> <br /> Tony Yves<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br /> J'adore ce poème que j'avais appris au college , la photo est magnifique .Poussy va-t-elle toujours mieux?Caresses pour elle .Bonne soirée , bisous Maria<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> <br /> Oh là là..c'est triste comme poëme!<br /> <br /> <br /> Je n'ai plus le nom des comprimés homéopathiques que je donnais à Gribouille; tout ce que je me rappelle c'est qu'ils ont été remplacés par un produit liquide que je lui donnais avec une<br /> pipette.. il était inscrit sur la bouteille "diurétique" mais je ne sais pas le nom et il avait aussi du "phosphaluvet" pour les brûlures d'estomac lorsqu'il vomissait..il lui arrivait aussi de<br /> ne plus manger alors je lui donnais du pâté à la petite cuiller, un pâté très énergétique qui le retapait + un gel très appétant plein de vitamines...je pense toujours à mon pauvre bébé et je<br /> pleure encore malgré que Eaton soit mignon comme tout, il ne le remplace pas tu vois..je comprends ta peine Maria,il nous en faut du courage pour accepter de les perdre et de les accompagner<br /> jusqu'au bout..je te souhaite de garder ta fifille encore quelques années..je t'embrasse bien fort.Sophie<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
É
<br /> <br /> Bonsoir Hélène. J'ai appris ce poème à l'école et j'ai croisé différentes variétés de pélicans au cours de mes voyages, les pélicans stars de MYkonos et souvent les pélicans pêcheurs. Bisous<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> Bonjour Maria, merci pour ce beau poème où un père se sacrifie pour l'amour de ses enfants Bonne soirée Maria Bisu du soir<br /> <br /> <br />
Répondre
D
<br /> <br /> Bonjour Maria,<br /> <br /> <br /> Très beau texte et magnifique image pour l'illustrer.<br /> <br /> <br /> Bonne fin d'après-midi à toi et @ bientôt.<br /> <br /> <br /> Bisous, bisous.<br /> <br /> <br /> Domajj<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre